Organiser votre conférence de presse

Afin que votre conférence de presse soit aussi efficace qu’agréable, nous vous suggérons quelques petits conseils. Vous êtes bien sûr libres de les suivre ou pas.

  La forme

Présenter, en début de conférence de presse, les intervenants et leur fonction exacte.

Eviter les prises de parole en trop grand nombre. Des orateurs potentiels peuvent assister à la conférence de presse et échanger avec les journalistes lors du moment convivial qui suit la communication.

Préparer un support écrit (dossier de presse) qui ne soit ni trop long ni trop copieux (sauf si cela s’impose, évidemment). Ce n’est pas à son volume qu’on reconnaît le bon dossier de presse. Les journalistes n’ont pas plus le temps que vous pour ingurgiter de volumineux documents. Autant être clair et court.

Si le présentateur de la conférence prononce un texte introductif (…voire un discours), son texte figurera dans le dossier. Vous pouvez y joindre une (ou plusieurs) courte(s) fiche(s) biographique(s), selon les intervenants. En n’oubliant surtout pas les adresses, numéros de téléphones, de portables, de fax et d’adresses de courriels.

La conférence de presse durera entre une demi-heure et une heure, en fonction du sujet. Chaque média, chaque journaliste a des contraintes de temps, d’espace rédactionnel, de succession de reportage, etc.

Quel jour, à quelle heure ? La Maison de la presse vous propose la formule petit-déjeuner (à 8 heures 30 ou 9 heures). Vous pouvez également organiser votre conférence entre 10 heures 30 et midi ou entre 13 heures 30 et 14 heures 30. En dehors de ces heures, c’est pratiquement peine perdue, pour cause de réunions de rédactions, pauses de midi et rédaction des articles par les journalistes en fin d’après-midi.

Evitez également les jours fériés et veilles de ceux-ci. Consultez également la page « agenda » de notre site internet, afin d’éviter d’organiser votre conférence de presse un jour où il y en a déjà de nombreuses dans la région…

  Le contenu

Il est d’abord très important de cerner parfaitement le message ou l’information que l’on souhaite faire connaître et de se donner le temps de constituer un dossier de presse.

Les bilans, rapports annuels et autres états des lieux nécessitent souvent un exposé chronologique et/ou par thèmes. Pour le reste, il convient de cibler une information centrale à communiquer et, par là, d’aller à l’essentiel. Evitez ainsi de lire tout votre dossier de presse sans lever le nez de vos feuilles. Rendez votre conférence attrayante et regardez vos interlocuteurs.

Pour introduire le sujet, une remise en contexte de quelques minutes se révèle toujours utile (objet social ou activités de l’association, du service, de l’institution, de l’entreprise…)

  Le déroulement

Vous avez envoyé vos invitations aux rédactions une semaine avant le déroulement de votre conférence de presse. Et le jour-même ? Huit, cinq, deux ou un seul journaliste présent… Il est impossible d’être assuré d’un nombre de participants même si vous avez fait (…ce que nous vous conseillons), une dernière tournée téléphonique des rédactions, la veille de votre conférence.